Le Sénégal

port-louis
Ile Maurice
Madagascar
Nigeria
Tunisie
Cote d’Ivoire
Kenya
Cameroun
Rwanda
Maroc
Le Sénégal

LE SÉNÉGAL : PROGRÈS ET NOUVEAU RECRUTEMENT

LE SÉNÉGAL : PROGRÈS ET NOUVEAU RECRUTEMENT

Le Sénégal avance petit à petit vers sa révolution numérique, grâce à un plan gouvernemental nommé « Sénégal 2025». Adopté en 2016, ce programme a pour but de numériser le Sénégal et de faire du Sénégal un hub numérique de l’Ouest africain sub saharien. La part du numérique dans le PIB passerait de 7 à 10 %. « Sénégal 2025 » comprend 69 projets et 28 réformes. Tous les secteurs sociaux économiques sénégalais passent au digital, de même que tous les secteurs activités, de l’administration aux finances, en passant par l’éducation. Les critères de recrutement ont tous été modifiés.

La création d’un Parc des Technologies Numérique (PTN), une infrastructure de 25 hectares créé afin de soutenir l’industrie des TIC, permettra l’éclosion d’entreprises locales. Des centres d’incubation et d’accompagnement de startups, ainsi que les centres de recherche et de développement ont été mis en place. Tout ce dispositif a pour but de développer le secteur des nouvelles technologies, mais aussi de soutenir d’une manière permanente l’innovation et la créativité sénégalaise. En 2018, l’implantation des Data Centers (centres de données) pour préparer ce printemps numérique tant dans le secteur public que privé, est un nouveau palier qu’il faudra franchir pour Le Sénégal.

LE RECRUTEMENT DANS LE CADRE DE NOUVEAUX PROJETS

Le gouvernement, conscient de la pauvreté du réseau Internet mise sur la fibre optique. Plus de 2 500 kilomètres de câblage seront installés pour rendre une connexion de qualité accessible à toute la population. Ces transformations impactent directement sur le marché du travail. D’ici 2025, 35 000 emplois seront créés et de nombreuses opportunités se présenteront aux Sénégalais.

Permettre l’émergence de talents est l’une des priorités des autorités sénégalaises. Pour atteindre cet objectif, le gouvernement opte pour le développement de la formation comme moyen privilégié. « Sénégal 2025 » a également pour but de promouvoir les talents afin de faire de son secteur numérique l’un des plus performants d’Afrique de l’ouest. Les jeunes sénégalais sont à l’aise avec l’informatique, le digital et le monde du numérique. Le plan de développement « Sénégal 2025 » est une excellente opportunité pour eux de s’épanouir professionnellement. Ils peuvent mettre leurs talents et compétences au service de leur pays, mais pas seulement. Leur créativité et leur sens de l’innovation seront également mis à contribution.

LA TÉLÉCOMMUNICATION ET LES NOUVELLES TECHNOLOGIES

Les ressources humaines ne manquent pas au Sénégal, il y a du talent. Mais une formation adéquate est nécessaire pour rendre le secteur des nouvelles technologies et des télécommunications profitable. C’est pourquoi le gouvernement sénégalais ne lésine pas sur les moyens. Des campus dits « campus numériques » ont été créés. Ils permettent aux étudiants de travailler en ligne, mais pas seulement. Des professionnels, acteurs de la téléphonie mobile, du secteur bancaire en ligne, de la vente via Internet, du monde des nouveaux médias, interviennent dans des congrès pour la formation des Sénégalais.

Les possibilités et perspectives que peuvent offrir le numérique sont exceptionnelles. Les rencontres et formations proposées portent déjà leurs fruits. Des changements d’orientation sont envisagés, des startups voient le jour et beaucoup d’autres initiatives sont prises. Un jeune Sénégalais, Mamadou Mansour Dièye déclare, après avoir participé à un de ces congrès, qu’il comptait se réorienter vers le Marketing digital et délaisser ses études de science.  

LA CRÉATION D’EMPLOI EST IMMINENTE

Le Sénégal espère ainsi rattraper son retard dans le secteur du numérique par rapport à ses voisins de l’Afrique de l’ouest sub-saharien. Le plan « Sénégal 2025 » vient répondre à cette attente. Sa mise en vigueur, l’amélioration des infrastructures, la qualité de la formation sont autant de défis qu’il faut relever pour réaliser ce programme. « Sénégal 2025 » est également une garantie pour faire de ce pays un hub régional et une pépinière de talents pour le développement des nouvelles technologies et de la télécommunication. Les ressources créées sont utiles à l’économie locale, mais également à celles de la région et du monde entier. Vous pouvez cliquer sur Talenteum pour plus d’informations et pour connaìtre les nouvelles critères de recrutement.

ENTREPRISE, DEVENEZ PARTENAIRE TALENTEUM, ET BÉNÉFICIEZ DES MEILLEURS COLLABORATEURS, A DISTANCE. TALENTEUM LES RECRUTE À VOTRE PLACE

Expert Marketing
Commercial
Ingénieur Web
Infographiste
Community Manager
Juriste
Comptable
Professeur
Téléopérateur