Sous-traiter plutôt qu’embaucher
0
 

Lorsque les activités d’une entreprise se développent, le dirigeant est souvent contraint de revoir sa stratégie en interne pour pouvoir répondre à la demande. Face à cette situation, une question se pose pour le chef d’entreprise: faut-il sous-traiter plutôt qu’embaucher ? Recourir à un sous-traitant présente des avantages considérables, et c’est une bonne solution pour rendre une entreprise plus flexible et plus compétitive.

La solution de sous-traitance : les avantages

La sous-traitance est une solution rapide et efficace face à l’accroissement des activités d’une entreprise. Des activités intenses impliquent dans la plupart des cas une surcharge de travail qui peut s’avérer difficile à gérer avec les ressources en interne. Aussi, travailler avec un sous-traitant permettra de satisfaire certaines demandes du client ou  de produire une commande spécifique qui ne peut être réalisée en interne. D’autre part, faire intervenir un sous-traitant au lieu d’embaucher un salarié payé par mois permet de profiter d’une compétence externe toujours adaptée et rémunérée seulement à la tâche. Par ailleurs, recourir à la sous-traitance est bénéfique à l’entreprise vu que les charges sociales de cette dernière sont nettement moins élevées par rapport à celles d’un travailleur en CDD ou en CDI.

La sous-traitance comparée à l’embauche

Un salarié embauché en CDD ou en CDI, une entreprise est dans l’obligation de suivre les règles établies dans le code de travail, notamment pour les heures de travail. En effet, un sous-traitant peut travailler selon les besoins et les exigences de la mission en cours, et ce, même pendant les jours non ouvrables.Quand un sous-traitant s’engage dans une entreprise, il n’a plus à se soucier de la formation du personnel pour la réalisation de la prestation demandée. Un autre point fort de la sous-traitance : le coût du service est maîtrisé car le sous-traitant intervient uniquement lorsqu’il est sollicité.