l’authenticité des CVCV gonflés, formations fictives, niveau de langue surévalué… Pour optimiser leur chance d’être embauchés, trois candidats sur quatre auraient tendance à mentir sur leurs compétences et leur parcours professionnel dans le cadre d’un recrutement. Une manie fréquente de pas mal de gens qui postulent pour une fonction commerciale. Heureusement, cette mauvaise pratique peut être décelée grâce à quelques techniques RH simples.

 Les mensonges courants dans les CV « maquillés »

 

Selon une enquête menée par le cabinet spécialisé en ressources humaines Florian Mantione, 75 % des candidats falsifient volontairement les informations sur leur CV en vue d’en tirer un avantage indu. Ces tricheries concerneraient le niveau des langues, mais touchent également la formation, les attestations de compétence ou encore le titre ainsi que la durée des postes occupés précédemment. Concernant le type de fonction, les commerciaux seraient en tête de liste, 76 % d’entre eux affirment se survendre sur leur CV.

La vérification des informations est négligée par la plupart des employeurs

 

Toujours en se basant sur l’étude réalisée par le cabinet Florian Mantione : trois employeurs sur quatre n’effectueraient aucune vérification quant à la véracité des informations sur les CV. La raison qui pourrait justifier ce « laxisme » est probablement le manque de temps. Pourtant, le recruteur doit au minimum comparer le CV du postulant avec d’autres qu’il a posté sur les sites d’emplois en guise de contrôle.

Quelques techniques RH permettant de détecter les CV bidonnés

 

Les responsables en ressources humaines peuvent se servir de quelques techniques RH simples pour détecter les faux CV. Pour traquer d’éventuelles incohérences dans un CV, il est de mise de faire une recherche préliminaire. Pour ce faire, l’astuce consiste à comparer le CV du candidat avec son profil public sur les réseaux sociaux ou professionnels. Après cette mesure, il ne faut pas hésiter à interroger le candidat sur certaines compétences en vue d’obtenir plus de précision. Aussi, pour s’assurer de l’honnêteté d’un candidat potentiel, la démarche la plus simple est de faire appel à un ou deux anciens employeurs.


Pour tout renseignement ou information complémentaire n’hésitez pas à nous contacter !