La fonction RH a bien évolué depuis le temps où les missions dans les métiers des ressources humaines étaient axées principalement sur les activités de recrutement ainsi que la gestion administrative. Après que l’entreprise ait réévalué l’importance qu’occupent ses salariés dans sa stratégie, le capital humain est alors reconnu comme étant une ressource lui permettant d’amener une valeur ajoutée face à la concurrence. Aujourd’hui, les missions prioritaires dans la fonction RH sont centrées sur le développement des compétences des collaborateurs, l’amélioration de l’image de marque et le climat social de l’entreprise, ainsi que la mobilisation du personnel par le partage des valeurs et de la culture de l’entreprise.

Une mutation des profils

Ces 20 dernières années, les besoins en termes de compétences n’ont cessé de s’accroitre engendrant une mutation des profils. En effet, la fonction ressources humaines se diversifie. Par conséquent, des métiers plus spécifiques sont proposés.  Désormais, les besoins se tournent ainsi vers des profils de spécialistes et répondant aux demandes des opérationnels. Et avec le digital, on assiste à l’émergence de nouveaux métiers tels que le Data Scientist, dont le rôle est de fournir aux entreprises, par l’analyse pointue du « big data », des données fiables en rapport avec les compétences par exemple.

L’enjeu de la formation : plus important qu’avant dans la fonction RH

Des effectifs disposant d’une formation de base solide garantissent la compétitivité et l’efficacité d’une entreprise. Étant donné les changements importants que connait le secteur RH, la mise en place de politiques de formation continue proactives est nécessaire pour augmenter les compétences des collaborateurs. Aujourd’hui, les tendances constatées dans le domaine de la formation RH vont de l’accompagnement au changement à l’analyse des données RH, en passant par la dématérialisation et l’analyse des données RH.

 

Pour tout renseignement ou information complémentaire n’hésitez pas à nous contacter !